Retour au blogue

Sous la loupe | 5 ingrédients à éviter dans les produits sans odeur

Avec la grande diversité de produits qui s’offrent à nous en magasin lorsque nous recherchons un soin corporel ou un essentiel ménager, il peut être étourdissant de faire un choix. Lorsque nous avons la peau sensible, l’exercice se complique d’autant plus : que devons-nous prioriser? Le naturel? Le sans fragrance? Et quand est-il de nos valeurs écologiques?  

Pour vous aider à faire des choix plus éclairés pour vous et pour la planète, nous avons pensé vous dresser une liste d’ingrédients se retrouvant parfois dans des produits dits « pour peau sensible » qu’il vaut pourtant mieux éviter, tout en vous expliquant pourquoi. Parce que ce n’est (malheureusement) pas parce qu’une compagnie dit de ses produits qu’ils sont biodégradables et sans odeur que ceux-ci sont réellement meilleurs pour vous et pour l’environnement!  

Nous vous avons aussi préparé un lexique pratique des sceaux à rechercher qui sont gages de qualité et de ressources à consulter, afin que vous vous y retrouviez plus facilement lorsque vient le moment de faire vos emplettes.  

Après l’écoblanchiment, le sensiblanchiment? 

L’écoblanchiment, ou greenwashing, est un sujet qui est fréquemment abordé dans les médias. Il s’agit de la fâcheuse tendance qu’ont certaines compagnies d’apposer sur leurs étiquettes des termes comme « vert », « bio » ou « naturel » alors que dans les faits, leurs produits n’ont absolument rien d’écologique. Comme ces termes ne sont pas régulés ou contrôlés rigoureusement en Amérique, il devient difficile pour le consommateur de s’y retrouver. C’est pourquoi les certifications officielles peuvent parfois être pratiques pour nous guider.  

Mais qu’en est-il de toutes ces compagnies qui prétendent que leurs produits sont conçus pour les peaux sensibles alors qu’ils contiennent des ingrédients pouvant être irritants? Aucun terme n’existe présentement pour décrire ce phénomène qui est peu discuté et étudié à ce jour. C’est pourquoi il est important pour le consommateur de savoir lire les étiquettes et reconnaître les ingrédients. Et nous sommes là pour vous aider!  

ATTITUDE living blogue ingrédients produits sans odeur

5 ingrédients à éviter dans les produits de soins ou d’entretien ménager sans odeur 

Ces ingrédients surprenants peuvent se retrouver sur les étiquettes de certains produits de soins ou d’entretien ménager qui ont été commercialisés en ciblant les personnes ayant la peau sensible ou une intolérance aux odeurs, en mettant l’accent sur leur faible impact sur l’environnement... et pourtant! Voyons voir ce qui se cache derrière ces noms difficilement prononçables.   

Phenoxyethanol 

Ce conservateur antimicrobien d’origine synthétique lorsque retrouvé dans les cosmétiques est autorisé au CanadaPourtant, le phenoxyethanol est suspecté d’être toxique pour les jeunes enfants, pour le foie chez les animaux, et peut causer de l’urticaire de contact et des dermatites. Le danger, avec ce type d’ingrédient permis dans les formulations lorsqu’utilisés en faible quantité est l’accumulation. Par exemple, si vous utilisez un savon à mains contenant du phenoxyethanol en plus d’utiliser du gel douche et un shampoing avec le même ingrédient et ce, quotidiennement... ça commence à faire beaucoup! Et n’oublions pas que notre épiderme est notre plus gros organe.  

Glycereth-2 Cocoate

Cet ingrédient émulsifiant ou tensioactif d’origine synthétique n’est pas toxique en lui-même mais son procédé de fabrication pose problème. Ce procédé demande l’utilisation d’oxyde d’éthylène, un gaz cancérigène, mutagène et reprotoxique. Il est notamment listé comme substance toxique dans l'annexe I de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999). Cet ingrédient n’est pas retrouvé dans le produit final mais ce dernier peut être contaminé au 1,4-dioxane, une molécule classifiée comme probablement cancérigène (groupe B2) par l’EPA (Environmental Protection Agency) et le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Le 1,4-dioxane résiste notamment aussi bien à la biodégradation, le rendant plus apte à migrer dans les eaux souterraines.   

Benzyl alcohol 

​Pouvant être utilisé comme conservateur antimicrobien ou être contenu dans une fragrance, cet ingrédient est un allergène reconnu, autorisé au Canada pour l’usage topique si la formule contient moins de 3% de benzyl alcohol (produits non rincés, comme les crèmes corporelles) et 10% maximum (pour les produits pouvant être rincés, comme les gels douches, par exemple). En Europe, la réglementation est plus stricte, autorisant seulement son usage cosmétique jusqu’à 1%.   

 Sodium Laureth Sulfate 

​Comme pour le Glycereth-2 Cocoate, le sodium laureth sulfate pose un risque de contamination au 1,4-dioxane, une molécule potentiellement cancérigène. Il est également toxique pour l’environnement. 

 Cocamidopropyl  Betaine 

Il existe un risque de contaminations par nitrosamines possible : les nitrosamines sont des substances formées par la réaction d’une amine (comme une protéine) et un agent nitrosant.  Les nitrosamines sont considérées cancérigènes pour l’humain. Cet ingrédient est également un sensibilisant et est toxique pour la vie aquatique. 

Dans toute cette panoplie d’ingrédients cosmétiques, c’est le rôle du consommateur de s’instruire et d’apprendre à lire soigneusement les étiquettes des produits, un peu comme on lirait la liste des ingrédients d’un produit alimentaire. De plus, le pourcentage d’ingrédients n’étant pas listé sur l’emballage, s’il est important pour vous de prioriser des produits véritablement hypoallergéniques ou biodégradables, vaut mieux bien connaître les ingrédients!  

Heureusement, il existe des organismes à but non lucratif pour nous aider à y voir plus clair.   

ATTITUDE living blogue ingrédients produits sans odeur

Le sceau de sécurité EWG VERIFIED™  

Voici une source d’informations sur laquelle vous pouvez vous fier afin de déterminer quels ingrédients et produits sont considérés comme sans danger pour l’environnement, pour vous et pour votre famille.

L’Environmental Working Group (EWG) est un organisme indépendant sans but lucratif qui recueille, analyse et partage de l’information publique afin de protéger la santé humaine et l’environnement. L’un des aspects positifs de l’EWG est qu’il facilite l’accès du public à ces renseignements en ligne, ainsi que leur consultation et leur compréhension. Vous n’avez donc pas à être un scientifique pour comprendre les recherches de l’EWG – elles sont destinées à tous les consommateurs. 

La plateforme Skin Deep, créée par l’EWG, recense en ligne plus de 70000 ingrédients et produits offerts sur le marché et leur attribue une cote dans les bases de données sur la toxicité et la réglementation. Les produits ATTITUDE figurent d’ailleurs  dans les bases de données de l’Environmental Working Group.   

La proposition 65 de la Californie  

La proposition 65 de la Californie a été adoptée à la fin des années 80 et vise à informer les gens grâce à une liste recensant les ingrédients reconnus comme pouvant potentiellement causer un cancer, des anomalies congénitales ou autres troubles reproductifs. Cette liste, mise à jour annuellement, compte présentement plus de 900 ingrédients toxiques, et ATTITUDE s’y réfère régulièrement afin de se tenir à jour et d’éviter tout ingrédient pouvant être considéré comme nocif.  

La certification ECOLOGO®   

Ce sceau démontre que les produits ménagers et corporels ont été soumis à de rigoureux tests scientifiques ou à une vérification exhaustive pour garantir le respect des normes strictes de performance environnementale. Ces normes portent sur différents critères ayant trait aux ingrédients, à l’énergie, à la fabrication et à l’exploitation, à la santé et à l’environnement, au rendement et à l’utilisation des produits, de même qu’à la gestion de produits et à l’innovation.  

Nous savons qu’une lourde responsabilité pèse sur les épaules du consommateur, quand vient le temps d’assurer la qualité des produits dont il se sert, c’est pourquoi nous souhaitions faire preuve de transparence. Il est dans notre intérêt à tous d’apprendre à choisir des produits bons pour nous, nos familles et l’environnement et d’ouvrir la discussion afin que ces faits circulent et protègent le plus de gens possible. Heureusement il y a de plus en plus d’organismes à but non lucratif tels que EWG et ECOLOGO qui nous aident à faire des choix plus éclairés. 

En attendant, gardez ce petit guide d’auto-défense contre les ingrédients à éviter contenus dans les produits de soins et ménagers sans odeur à portée de main, et n’hésitez pas à consulter nos autres articles de blogue pour en apprendre plus au sujet des ingrédients! 

Sources :