Retour au blogue

Dans le shampoing des filles de HappyFitness

Chloé Rochette, entraîneure, et Sophie Geoffrion, nutritionniste, sont les fondatrices du Mouvement HappyFitness. En groupe ou en solo, elles offrent des entraînements en plein air 100 % amusants, où bouger et avoir du plaisir vont de pair! Ces deux super ambassadrices du bien-être à la joie de vivre contagieuse n’ont pas hésité à se joindre à la campagne « Dans mon shampoing » pour en apprendre plus sur la face cachée des cosmétiques. ATTITUDE a analysé leur shampoing pour leur révéler quelques surprises...

Vous vous surnommez les contentes, pourquoi?

Parce que nous voulons rendre les gens « contents » par la santé, le sport et l’alimentation! Cela peut paraître simpliste, mais c’est vraiment ce qu’on fait! À travers nos groupes d’entraînement en plein air et nos retraites sportives, nous souhaitons faire comprendre que la santé, c’est avant tout vraiment le fun. C’est tout sauf une corvée! Il y a donc beaucoup d’humour dans nos entraînements – on ne se prend pas au sérieux! En plus, à l’ère des réseaux sociaux, réunir les gens physiquement dans un parc est déjà quelque chose de spécial qui permet de créer des liens incroyables! Les filles prennent l’air, elles bougent et elles voient leurs amies en même temps! C’est génial! HappyFitness-dans-la-cuisine

Quelles valeurs souhaitez-vous transmettre avec HappyFitness?

Nous véhiculons une approche de la santé et du bien-être « non égoïste ». En effet, prendre soin de sa santé en communauté permet de se soutenir et de s’entraider les unes les autres. Avec nous, personne n’est dans la performance ni en train de se regarder le nombril!

Qu’est-ce qui vous passionne dans la vie?

La cuisine et le sport... même si ça peut sembler cliché! Nous sommes chanceuses, grâce à HappyFitness, nous avons joint passions et travail! OK, ça aussi c’est cliché… mais c’est la vérité! Outre la cuisine et le sport, on adore toutes les deux voyager : on aime les pays chauds, l’océan et on organise des retraites dans le Sud. C’est une autre façon de partager nos intérêts personnels avec nos clientes – le meilleur des deux mondes! Les belles rencontres que nous faisons sont une autre chose qui nous anime. On accompagne beaucoup de filles et elles deviennent un peu toutes nos amies! Objets-et-passions-de-Chloe

Salon-HappyFitness

Qu’est-ce que vivre sainement selon HappyFitness?

L’expression qui nous vient en tête est tough love. L’équilibre entre être discipliné, faire des efforts et avoir du plaisir. Dans le monde du bien-être, on se concentre souvent un peu trop sur le soi : prends soin de toi, écoute ton corps, relaxe... C’est vrai, mais parfois, si tu t’écoutes trop, tu as tendance à te laisser aller. Vivre sainement, c’est vraiment se discipliner dans sa pratique tout en restant sain d’esprit! Le but ultime n’est pas de faire du sport et de bien manger. Tout ça, ce ne sont que des outils pour avoir une belle qualité de vie et faire en sorte d’avoir de l’énergie dans tout ce que tu entreprends!

On a tous une relation particulière avec nos cheveux... quelle est la vôtre?

Sophie : J’ai une relation assez saine avec mes cheveux. On s’entend bien! Ils sont faciles à coiffer, ils tiennent en place... sauf quand je suis dans un pays chaud et humide! À ce moment-là, j’abandonne tout! Chloé : Moi je les aime! Ils sont très dociles et font tout ce que je leur demande… SAUF quand je vais courir et qu’il pleut dehors! Là, ça n’a aucun bon sens! Je termine avec un gros nœud sur la tête et ça prend des heures à démêler! Chloe-portrait

HappyFitness-chez-elle

Portrait-Sophie-HappyFitness

Racontez-nous votre routine beauté pour vos cheveux

Sophie : Je n’utilise que quatre produits. Du shampoing (mon must), du revitalisant et parfois du shampoing sec. Quand je sors et que j’essaie de me boucler les cheveux, je mets aussi un peu de spray net, mais c’est vraiment tout! Chloé : Moi j’utilise du shampoing et du revitalisant, beaucoup de revitalisant! Je ne pourrais pas m’en passer. J’ai les cheveux qui s’emmêlent vraiment facilement. Je ne fais pas grand-chose avec mes cheveux : je sors de la douche, je les démêle et voilà, c’est fait!

Vous arrive-t-il de regarder la composition de votre shampoing?

Sophie : Moi non! Je me questionne rarement parce que ça fait des années que j’utilise le même shampoing. C’est un shampoing de salon. Une coiffeuse m’a recommandé de l’utiliser pour éviter que mes cheveux ne deviennent gras trop vite! Chloé : Moi non plus! J’avoue que c’est le genre de truc pour lequel il me reste rarement de l’énergie mentale, mais je devrais, je le sais... je devrais! Sophie : Je suis tellement sûre de la qualité de mon produit, que je n’ai jamais pensé fouiller plus loin en fait. Chloé : Pareil pour moi! Il est écrit organic en gros sur mon shampoing... Je me dis qu’il doit être assez naturel...

Chloé, peux-tu lire la liste d’ingrédients de ton shampoing biologique?

Chloé : Water (Aqua), Sodium C14-16 Olefin Sulfonate, Cocamidopropyl Hydroxysultaine, Sodium Cocoyl Isethionate, PPG-2 Hydroxyethyl Coco/Isostearamide, Cocos Nucifera (Coconut) Oil, Hydrolyzed Milk Protein, Albumen, Panthenol, Dimethicone, Amodimethicone, Glycol Stearate, PEG-120 Methyl Glucose Dioleate, Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride, Polyquaternium-6, Polyquaternium-10, Laureth-4, Laureth-23, Cocamidopropyl Betaine, Cetrimonium Chloride, Trideceth-12, Tetrasodium EDTA, Sodium Chloride, Fragrance (Parfum), Citric Acid, Diazolidinyl Urea, Iodopropynyl Butylcarbamate…* Oh là! Ça m’a pris pas mal de temps, je ne voudrais pas avoir à la relire une autre fois! Sophie : On dirait que tu envoyais un mauvais sort à quelqu’un! [rires]

Et si on vous expliquait ce qu’il y a dedans…

Apprendre-a-dechiffrer-les-ingredients-de-shampoing On pourrait penser qu’un shampoing qui se positionne comme bio contient au moins des ingrédients naturels, d’origine végétale ou minérale. On trouve pourtant dans ton shampoing 67 % d’ingrédients inquiétants, dont 61 % d’ingrédients synthétiques, 44 % d’ingrédients contaminés potentiellement cancérigènes et 11 % d’allergènes *. On note aussi la présence de deux ingrédients d’origine animale : les protéines de lait hydrolysées et l’albumine. Ton shampoing contient aussi de la diazolidinylurée. C’est un libérateur de formol (formaldéhyde), une substance jugée cancérigène par le Centre International de Recherche sur le Cancer et un puissant allergène et irritant. On relève aussi de nombreux PEG (polyéthylène glycol) et ingrédients se terminant par « ‑eth » comme le laureth-4. Ce sont des émulsifiants qui permettent de stabiliser et d’apporter de la consistance aux crèmes. Ils sont obtenus à partir de procédés chimiques utilisant de l'oxyde d'éthylène, un gaz reconnu comme étant cancérigène. De plus, le procédé de fabrication des PEG (faits à base de pétrole) crée des contaminants toxiques inquiétants tels que le 1,4-dioxane, un agent potentiellement cancérigène pour l’homme reconnu par le Centre International de Recherche sur le Cancer. La diméthicone et l’amodiméthicone présentes dans ton shampoing sont des silicones. Ceux-ci apportent douceur et effet lisse aux cheveux. Selon les recherches compilées par l’organisme EWG, ces ingrédients synthétiques s’accumulent dans l’environnement au fil du temps et ne sont pas biodégradables. Fragrance (Parfum) : cette mention qui se trouve à la toute fin de l’étiquette est un véritable fourre-tout qui peut dissimuler toutes sortes d’ingrédients synthétiques, allergènes, voire même des résidus de fabrication cancérigènes… la liste est longue. Les composants devraient tous être listés avec leur nomenclature internationale (INCI) pour plus de transparence. Et dans le shampoing de Sophie... 50 % d’ingrédients inquiétants, dont 59 % de contaminés cancérigènes et 29 % d’allergènes *. Dans-le-shampoing-de-sophie

Que pensez-vous de tout ça?

Chloé : Ben coudonc! [rires] Je ris, mais c’est un rire nerveux! On pensait qu’on était assez futées pour s’en sortir! Incroyable! Et après je me demande pourquoi je fais de l’eczéma...
Sophie : J’ai vraiment beaucoup de questions... Je suis généralement attentive dans mes choix de consommation, surtout dans l’alimentation. Par contre, connaître la composition chimique de certains produits, je suis un peu moins sensibilisée à ça! Je serais curieuse d’en savoir plus et de comprendre aussi quelles sont les meilleures alternatives!
*Selon les critères de l'EWG

Crédits photos: Torontrealaise.

Lisez les articles précédents de notre série « Dans mon shampoing » :

Dans le shampoing d’Une Parisienne à Montréal
Dans le shampoing d’Emily (Our Nest in the City)
Dans le shampoing de Blond Story

--

Vous êtes curieux et aimeriez aussi que l’on déchiffre la composition de votre shampoing?

  1. Prenez une photo de la liste d’ingrédients de votre shampoing.
  2. Publiez la photo avec le hashtag #dansmonshampoing sur Facebook (avec la mention @ATTITUDE – français) ou Instagram (avec la mention @attitude_living).
  3. Nos experts la décrypteront pour vous.
  4. Partagez cette initiative en taguant vos amis!

Vous avez trouvé cet article intéressant? Passez le mot en le partageant avec vos amis!