Retour au blogue

Comment choisir les meilleurs soins corporels pour bébé?

Futures mamans, nouveaux parents, vous êtes certainement à la recherche des meilleurs produits corporels pour votre bébé. En effet, les petits problèmes de peau sont fréquents dès la naissance : peau sèche, rougeurs, irritations, boutons, érythème fessier… La peau de votre enfant passe souvent par toutes ces étapes!

Vous qui pensiez que peau de bébé rimait avec peau de pêche – vous voilà désemparé! La peau des nourrissons étant particulièrement fragile, les parents se mettent vite à la recherche des meilleurs soins pour « traiter » tous les petits problèmes cutanés. Mais de quoi votre enfant a-t-il réellement besoin? Comment choisir les meilleurs soins pour tout-petits… Et surtout, que retrouve-t-on dans les produits pour bébé offerts sur le marché?

Soins corporels pour bébé : que recherchent les parents?

Notre équipe est allée à la rencontre de nouveaux parents pour leur demander quelles étaient leurs préoccupations lorsqu’ils achètent des soins corporels et des lotions pour bébé. Nous avons également interrogé des pharmaciens et des spécialistes en cosmétique partout au Canada pour connaître les critères recherchés par les nouveaux parents.

À l’achat de lotions et de produits pour bébé, les parents cherchent avant tout :

  1. Des produits sans fragrance, non parfumés
  2. Des soins non irritants pour la peau
  3. Des soins pour bébé recommandés par les dermatologues
  4. Des produits à la texture non grasse et hydratants

Le saviez-vous?

Dans les premières semaines suivant la naissance1 :

    • Les trois couches de la peau (épiderme, derme, hypoderme) ne sont pas encore bien formées.
    • Les cellules de l’épiderme ne sont pas encore soudées les unes aux autres, ce qui rend la peau de bébé perméable et extrêmement sensible.
    • Le glandes sébacées ne fonctionnent pas encore totalement, et la peau n’est donc pas encore protégée par le film lipidique. C’est d’ailleurs pour cela que la peau de bébé sent si bon!
    • La peau de bébé a un pH neutre et n’est pas protégée par le film acide protecteur qui limite la multiplication des germes pathogènes.
    • La peau ne produit pas encore de mélanine qui protège du soleil.

Il faut finalement environ un an à la peau de bébé pour se développer et se protéger des agressions extérieures.

(1) Rita Stiens, « La Vérité sur les Cosmétiques », 2012, p. 223.

 

Comme la peau délicate d’un bébé perd son hydratation plus rapidement que celle d’un adulte et que sa couche protectrice se renouvelle moins vite, les parents sont nombreux à rechercher des soins non parfumés, hypoallergéniques, ultra doux et spécialement adaptés à l’épiderme du nouveau-né. Pourtant, aucun répondant de notre étude n’a mentionné regarder la composition des produits, notamment parce que la liste d’ingrédients est difficile à comprendre.

« Plus de 98 % des parents avouent ne pas regarder la composition des produits pour bébé »

Bébé se cache dans les couverte

Le constat est toutefois le même pour les produits ménagers et les soins corporels pour adultes. Les produits vendus spécialement pour les bébés ne sont en effet pas nécessairement meilleurs pour eux. Ils peuvent contenir des ingrédients tout aussi préoccupants que ceux trouvés dans les soins corporels pour adulte*!

Selon l’EWG, les nombreux ingrédients inquiétants trouvés dans la plupart des produits pour bébé peuvent pénétrer la barrière protectrice naturelle de leur peau délicate et être facilement absorbés dans leur corps2.

Les enfants sont d’ailleurs plus vulnérables aux effets de ces contaminants que les adultes, car ils y sont davantage exposés. Dans les faits, ils sont en moyenne dix fois plus vulnérables avant l’âge de deux ans parce qu’ils boivent, mangent et respirent plus fréquemment (proportionnellement à leur poids). Les effets de ces substances inquiétantes sont d’autant plus préoccupants pour les nouveau-nés et les jeunes enfants puisque ceux-ci traversent alors des stades de développement et de croissance cruciaux3.

(2) Environmental Working Group. « Children’s Health Policy Review ». 28 mai 2008. Web. <http://ewg.org/news/testimony-official-correspondence/childrens-health-policy-review>.
(3) Sonya Lunder. « Hey Baby, Your Stuff Is Toxic! ». Enviroblog : Ewg. 23 mai 2011. Web. <http://ewg.org/enviroblog/2011/05/hey-baby-your-stuff-toxic>

Quels ingrédients inquiétants retrouve-t-on dans les lotions pour bébé les plus courantes?

L’équipe de scientifiques d’ATTITUDE a analysé les lotions pour bébé les plus populaires et les soins pour peaux sensibles citées lors de notre sondage auprès des pharmaciens et parents.

Suite à notre analyse* et selon les critères de l’EWG, nous avons par exemple trouvé dans la plupart des soins pour bébé des ingrédients cancérigènes, de nombreux allergènes et irritants, ainsi que des ingrédients synthétiques issus de la pétrochimie ou de matières premières animales.

« On retrouve jusqu’à 57 % d’ingrédients inquiétants dans les lotions corporelles pour bébé »

Les contaminants cancérigènes : comment les repérer sur l’étiquette?

Les contaminants cancérigènes : comment les repérer sur l’étiquette?

Tocopheryl Acetate et Tocopherol : antioxydants naturels pouvant contenir un contaminant cancérigène et toxique pour l’homme et l’environnement (Score EWG : 3).
Polysorbate-60 et Polysorbate-20 : agents solubilisants synthétiques pouvant contenir des contaminants cancérigènes (Score EWG : 3).
Triethanolamine : ajusteur de pH toxique et allergène qui peut contenir un contaminant cancérigène (Score EWG : 5).
Petrolatum : agent émollient synthétique qui peut contenir un contaminant cancérigène (score EWG : 4) tel que le PAHS.
PEG-100 Stearate (et autres PEG) : émulsifiants synthétiques pouvant contenir des contaminants cancérigènes (Score EWG : 3). Composés de pétrole, ces polymères peuvent être contaminés avec du 1,4-dioxane, mais aussi de l’oxyde d’éthylène, des résidus de fabrication considérés comme cancérigènes avérés par le CIRC.
Ceteareth-20 : agent solubilisant synthétique pouvant contenir des contaminants cancérigènes (Score EWG : 3).
Aloe Barbadensis Leaf Juice Extract (extrait de jus de feuille d’aloès) : actif naturel qui sous la forme non décolorée peut contenir un contaminant cancérigène (Score EWG : 1-2) selon le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) et le programme « National Toxicology Program » (NTP) de l’administration américaine.

Pourquoi retrouve-t-on des contaminants dans les soins corporels?

Les législations gouvernementales canadiennes et américaines continuent de tolérer la présence de contaminants cancérigènes à de petites concentrations dans les produits que nous utilisons au quotidien. Pourquoi? De manière générale, toute quantité inférieure à 0,1 % n’est pas considérée comme un ingrédient. Les fabricants ne sont donc pas légalement tenus d’énumérer les contaminants comme ingrédients sur l’étiquette d’un produit s’il s’agit de résidus, d’impuretés ou de substances aux quantités infimes et générées pendant la fabrication (n’ayant pas été directement ajoutés à la composition).

Les allergènes et irritants : comment les repérer sur l’étiquette?

Paraffinum Liquidum/Mineral Oil : agent émollient synthétique suspecté toxique pour les organes (Score EWG : 1-3).
Fragrance (Parfum) : mélange de molécules odorantes souvent synthétiques non déclarées sur l’étiquette qui sont toxiques et allergènes (Score EWG : 8).
Phenoxyethanol : agent de conservation synthétique fréquemment utilisé qui peut être irritant et allergisant (Score EWG : 4).
Lavandula Augustifolia Oil (huile de lavande) : huile essentielle contenant en partie du linalol, une substance allergène (Score EWG : 5).
Benzyl Alcohol (figure sur la liste des 26 allergènes de l’Union européenne) : conservateur synthétique allergène suspecté toxique pour les organes (Score EWG : 5).
Distearyldimonium Chloride : agent antistatique synthétique irritant (Score EWG : 3)
Geraniol (figure sur la liste des 26 allergènes de l’Union européenne) : contenu dans les huiles essentielles, cette molécule odorante utilisée pour sa fragrance naturelle est allergène et toxique pour l’homme et l’environnement (Score EWG : 7).
Citronellol (figure sur la liste des 26 allergènes de l’Union européenne) : contenu dans les huiles essentielles, c’est une fragrance naturelle allergène (Score EWG : 5).
Cinnamal (figure sur la liste des 26 allergènes de l’Union européenne) : contenu dans les huiles essentielles, c’est une fragrance naturelle allergène (Score EWG : 7).
Dimethicone : agent émollient synthétique suspecté toxique pour les organes et pour l’environnement (score EWG : 3).

Les substances mentionnées ci-dessus n’ont pas le même potentiel allergène ou irritant et nous n’en connaissons pas non plus la concentration à la lecture seule de la liste d’ingrédients. Toutefois, pour ces raisons et par précaution, il est recommandé de ne pas exposer les bébés à ces substances.

Les produits dérivés d’animaux : comment les repérer sur l’étiquette?

Cera Alba Beeswax
Polyglyceryl-3 Beeswax

Les matières premières d’origine animale non transformées ne posent pas de danger en soi pour votre bébé. Il s’agit avant tout d’une question éthique et personnelle. Si vous souhaitez toutefois utiliser des soins corporels véganes, recherchez le sceau PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) sur l’emballage de vos soins pour bébé.

Les ingrédients synthétiques, qu’est-ce que c’est?

L’industrie cosmétique moderne a atteint sa maturité entre les années 1920 et 1960. C’est le développement des matières premières à base de pétrole qui a fait proliférer le secteur. Les ingrédients issus de la pétrochimie, souvent bon marché, ont en effet permis une fabrication industrielle de masse des soins de beauté. Par la suite, la technologie a permis de synthétiser de nouvelles molécules ou encore de reproduire des molécules existant déjà à l’état naturel.

Les recherches démontrant les risques et effets de ces matières synthétiques sur la santé et l’environnement ne sont que très récentes.

La Paraffinum liquidum ou encore le Petrolatum retrouvés lors de notre analyse des ingrédients présents dans les lotions pour bébé sont des hydrocarbures minéraux. En d’autres termes, ce sont des huiles minérales issues de la pétrochimie. Tout comme les silicones (Dimethicone, Amodimethicone, Cyclomethicone…) et polymères (PEG, PPG, Polypropylene, Crosspolymer…) présents dans de nombreux cosmétiques conventionnels, les hydrocarbures sont des matières synthétiques polluantes. Elles sont difficilement biodégradables et toxiques pour les organismes aquatiques qui les ingèrent.

Les soins naturels pour bébé sont-ils nécessairement plus sûrs?

L’équipe d’ATTITUDE a réalisé un sondage** auprès de notre base de données d’abonnés. Plus de 97 % des personnes interrogées ont alors indiqué rechercher des lotions pour bébé naturelles pour répondre aux problèmes de peau sensible de leur bébé et éviter la présence de produits chimiques.

Il existe une pléthore de produits naturels et « bio » pour bébés qui viennent s’ajouter à l’offre des soins conventionnels retrouvés en pharmacie et en épicerie. Mais il convient toujours de bien lire les étiquettes et de se renseigner sur la composition des produits pour bébé, peu importe leur emballage et leur positionnement bio ou naturel. Pourquoi? Ce n’est pas parce qu’un produit est naturel qu’il convient forcément à la peau fragile de votre bébé ou encore qu’il ne contient pas d’ingrédients inquiétants, tels que des contaminants cancérigènes, des allergènes ou des irritants*.

Lorsque notre équipe a analysé les lotions pour bébé, nous avons également évalué les soins naturels pour bébé recommandés en pharmacie ou appréciés des parents d’après notre sondage***.

Voici deux ingrédients naturels inquiétants retrouvés dans les lotions pour bébé :

  • Tocopherol et Tocopheryl acetate : une version modifiée de la vitamine E qui est contaminée par de l’hydroquinone, une substance cancérigène connue et un perturbateur endocrinien irritant et allergène dont l’utilisation dans la fabrication des produits cosmétiques est de plus en plus prohibée.

3 astuces pour bien choisir des produits corporels pour bébé

Une maman applique de la crème à son enfant

1. Vérifier la composition des soins pour bébé : les outils pour vous aider

Face à l’offre étendue et à la multitude de crèmes, de lotions et de soins spécialisés pour les bébés, il est facile de ne plus savoir sur quel pied danser! Et que dire de la composition des produits corporels, incompréhensible pour la plupart des parents. Quand on est surchargé et fatigué, avec un bébé en pleurs dans les bras, on a besoin d’outils simples et pratiques pour s’y retrouver. C’est ce que propose la base de données Skin Deep®.

La base de données des cosmétiques de l’EWG analyse et évalue la sécurité de plus de 70 000 produits de beauté de près de 2 000 marques en se basant sur les recherches de l’EWG pour établir leur toxicité pour la santé et leur impact sur l’environnement (en anglais).

L’outil de recherche vous permet d’obtenir l’évaluation de chacun des ingrédients se trouvant dans la composition des soins corporels pour vous aider à choisir ce qu’il y a de mieux pour votre enfant. Les possibles résidus de fabrication et contaminants associés à une matière première sont même mentionnés. Cette base de données est un excellent outil pour apprendre à voir au-delà des étiquettes!

Sur ce site, vous trouverez également une liste répertoriant les soins corporels pour bébé. Lotions, shampoings, savons, crèmes de change, lingettes et plus encore sont classés par ordre de sécurité pour vous aider à choisir les plus sûrs selon les standards de l’EWG. Si vous avez un doute sur un produit, il vous suffit d’entrer son nom et sa marque dans l’outil de recherche pour obtenir sa cote allant de 1 à 10 (du plus au moins sécuritaire).

2. Rechercher des sceaux de sécurité

SCEAU EWG VERIFIED™

Le sceau EWG VERIFIED™ identifie les produits et les marques dont les ingrédients répondent aux critères rigoureux de l’EWG en matière de santé et de sécurité.

Pour qu’un produit puisse être certifié EWG VERIFIED™, son fabricant doit en effet fournir tous les détails sur les ingrédients qui le composent – y compris les ingrédients non inscrits sur l’étiquette (aux quantités les plus infimes). Les fabricants doivent ainsi être entièrement transparents et confirmer avec certitude que leurs produits sont entre autres exempts de contaminants cancérigènes, perturbateurs endocriniens, mutagènes et autres substances chimiques synthétiques et polluantes.

SEAL OF ACCEPTANCE™ de la NEA

La présence du logo Seal of Acceptance de la National Eczema Association certifie que les soins corporels pour bébé ont été évalués pour déterminer qu’ils ne contiennent pas d’ingrédients connus ne convenant pas aux personnes sujettes à l’eczéma ou ayant la peau sensible.

3. Être à l’affût des allergènes et irritants

  • Évitez les huiles essentielles. Elles proviennent de l’extraction ou de la distillation de molécules volatiles de plantes aromatiques. L’essence extraite est une concentration d’actifs très puissants. Certaines huiles essentielles sont notamment riches en cétones (neurotoxiques à hautes doses) ou en phénols (molécules anti-infectieuses) très irritants. Il est donc déconseillé d’utiliser des huiles essentielles pour les tout-petits jusqu’à l’âge de 3 ans.
  • Pour prévenir les réactions allergiques, évitez les produits contenant de la Methylchloroisothiazolinone et de la Methylisothiazolinone, deux allergènes de contact connus (ils remplacent souvent les parabènes).
  • Évitez les produits contenant des parfums et de l’alcool, car ils peuvent irriter la peau. Attention aux produits dits « sans fragrance » : des agents masquants d’odeur sont alors parfois utilisés – vous verrez la mention INCI Parfum-Fragrance sur la liste d’ingrédients. Pour en savoir plus, consultez notre dernier article sur le sujet.

Des produits bons pour bébé et la planète : quoi acheter pour la routine de soin de votre tout-petit?

Un enfant dans le bain avec plein de mousse

Pour éviter l’accumulation de produits aux ingrédients inquiétants* et pour diminuer votre impact environnemental, optez pour ces quelques essentiels de soins pour votre enfant :

Vous êtes enceintes ou prévoyez le devenir?  Lisez notre article pour en savoir plus sur l’impact des ingrédients nocifs cachés dans vos soins corporels lors de la grossesse.

* Selon les critères de l’EWG

*Analyse des lotions pour bébé d’ATTITUDE. Les chimistes et ingénieurs de notre laboratoire ont analysé un échantillon de 10 lotions conventionnelles, pour peau sensible et naturelles pour bébé. Pour des raisons de confidentialité, les marques ne sont pas citées.

**Sondage d’ATTITUDE réalisé auprès d’un échantillon de 2 000 personnes en provenance de la base de données d’abonnés aux listes de diffusion d’ATTITUDE.

***Sondage d’ATTITUDE auprès des pharmacies : notre équipe a interrogé 20 pharmaciens au Canada pour connaître les produits pour bébé les plus recommandés selon 3 catégories : conventionnels, naturels et peau sensible.