Retour au blogue

13 ingrédients naturels à rechercher dans un shampoing

Vous aimez prendre soin de vous et rêvez d’une chevelure naturellement en santé?

Entre les produits capillaires conseillés en salons, ceux vantés par les bloggeuses et influenceuses beauté et les trouvailles accessibles en magasin et en pharmacie, il peut être difficile de démêler ce qui constitue un vrai bon shampoing, tant au niveau des ingrédients que des résultats.

Nous voulons prendre soin de nos cheveux et de notre cuir chevelu avec des soins naturels, mais nous ne savons plus où donner de la tête entre tous ces choix parfois écoblanchis par le marketing des compagnies?

Nous avons pensé à vous et nous vous avons concocté un petit guide pratique afin d’y voir plus clair et de savoir quoi rechercher (et quoi éviter!) lorsqu’il est question de produits pour les cheveux. Vous allez bientôt pouvoir exhiber votre magnifique chevelure avec fierté!

Pourquoi trouve-t-on des ingrédients nocifs dans plusieurs shampoings?

ATTITUDE best ingredients shampooCrédit : Instagram / @brookandpeony

La question se pose : si plusieurs ingrédients sont reconnus comme étant potentiellement toxiques ou cancérigènes, pourquoi ne sont-ils pas simplement interdits par le gouvernement? Bien que plusieurs organismes, telle que l’EWG ou la fondation américaine Breast Cancer Prevention Partners avec sa campagne pour des cosmétiques sains dénoncent les risques associés à certains ingrédients, le gouvernement en permet l’usage en petites doses, dites «sans danger», dans les produits ménagers et de soins corporels.

Par contre, les consommateurs s’interrogent (et ont raison de le faire) : si l’usage de ces produits est fréquent, et que l’on utilise plusieurs produits différents contenant chacun des contaminants, cette accumulation ne devrait-elle pas être considérée comme inquiétante? En effet, il y a matière à réflexion. Puisque notre épiderme est notre plus gros organe et qu’il absorbe les substances que nous y déposons, nous devrions faire aussi attention à ce que nous mettons sur notre corps qu’à ce que nous ingérons, par exemple. 

Malheureusement, comme la réglementation imposée par le gouvernement ne fait pas de tri sélectif pour nous, c’est le rôle du consommateur de s’instruire et d’apprendre à lire soigneusement les étiquettes des produits, un peu comme on lirait la liste des ingrédients d’un produit alimentaire. 

Les meilleurs ingrédients naturels à rechercher dans un shampoing

ATTITUDE best ingredients natural shampoo and conditionner vegan

 

Ceci étant dit, on peut se demander comment s’y retrouver dans la lecture de ces étiquettes qui semblent rédigées dans une langue étrangère que nous ne comprenons pas. Règle générale, les beurres et les huiles végétales, les herbes et les huiles essentielles sont autant d’ingrédients naturels et efficaces. Par contre, plusieurs ingrédients d’origine végétale ou naturelle sont listés selon leurs noms scientifiques, ce qui les rend plus difficile à identifier et à reconnaître. Pour vous guider et vous aider à dénicher le meilleur shampoing pour vous, voici une liste des ingrédients* sains et sûrs tels que retrouvés sur la majorité des étiquettes :

  • Sodium coco-sulfate: un tensioactif dérivé de l'huile de coco à l’excellent pouvoir nettoyant et qui apporte de la consistance au shampoing.
  • Coco-glucoside: un agent moussant (tensioactif) d'origine végétale dérivé de l’huile de coco et composé de glucoses (sucres). Dans les shampooings, il nettoie et lisse la fibre capillaire.
  • Decyl glucoside: un tensioactif composé de glucoses et dérivé de fécule de maïs et d’huile de coco.
  • Lauryl glucoside: un tensioactif d’origine végétale et et dérivé du maïs et de l’huile de coco.
  • Sodium cocoyl glutamate: un tensioactif dérivé de l’huile de coco, du maïs et des sucres de fruits (glucose).
  • Sodium cocoyl isethionate: un tensioactif dérivé de l’huile de coco.
  • : obtenue à partir d'huiles de colza ou de noix de coco. C’est un agent hydratant et émollient pour la peau et les cheveux.
  • Citric acid et sodium citrate
  • Potassium sorbate: le sorbate de potassium est un sel de l’acide sorbique qui est naturellement présente dans certaines baies. Il est utilisé comme conservateur antimicrobien.
  • Stearyl citrate: d’origine naturelle et formé d'alcool stéarylique et d'acide citrique c’est un émollient qui assouplit, adoucit et hydrate la peau ou les cheveux.
  • Glyceryl oleate: d’origine végétale, c’est un émollient qui assouplit, adoucit et hydrate la peau ou les cheveux.
  • Butyrosperum parkii butter (beurre de karité): extrait des noyaux des fruits du karité, c’est un émollient qui assouplit, adoucit et hydrate la peau ou les cheveux.

Bon à savoir : tous les ingrédients ci-dessus sont d’origine végane et naturelle et entièrement biodégradables.

*Les ingrédients listés ci-dessus sont des exemples d’ingrédients rassurants, mais il est important de noter que purs, ils peuvent être irritants. Le secret est toujours dans le bon dosage et la formulation!

Les ingrédients à éviter dans un soin capillaire

ATTITUDE best ingredients hair products

Crédit : Instagram / @luluontheavenue 

Malheureusement, il ne suffit pas de rechercher les mentions « naturel », « bio », « vert » ou « d’origine végétale » sur les emballages pour s’assurer que les produits que nous achetons sont effectivement les meilleurs pour nous, c’est pourquoi il est primordial d’apprendre à reconnaître les ingrédients à éviter.

Cette liste regroupe les dix ingrédients principaux à éviter lors de l’achat d’un shampoing, mais n’est pas exhaustive. Il est toujours préférable de consulter une banque de données comme EWG et son application Healthy Living pour vérifier la cote d’un produit.

 

  1. Les formaldéhydes. Sur l’étiquette : DMDM hydantoine, dioazolidinyl urea, imidazolidinyl urea, quaternium-15. Tous libèrent du formaldéhyde, un cancérigène aujourd’hui reconnu internationalement;
  2. Les surfactantséthoxylés. Sur l’étiquette : sodium laureth sulfate (SLES) et tous les ingrédients qui finissent par « -eth » (ex. : ceteareth, laureth-4, laureth-23…); ils sont normalement contaminés par un cancérigène :ces ingrédients sont produits par une réaction avec de l’oxyde d’éthylène, une substance synthétique reconnue cancérigène et contaminée par une impureté de fabrication potentiellement cancérigène pour l’homme, le 1,4-dioxane. Cette substance est classée dans le groupe 2B du Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) car elle présente un fort potentiel cancérigène pour l’homme;
  3. Les émulsifiants éthoxylés. Sur l’étiquette : PEG, PPG-..., polysorbate - (20, 30, 80...); ils sont souvent contaminés par des cancérigènes issus de la réaction avec de l’oxyde d’éthylène comme mentionné ci-dessus;
  4. Ingrédients contenant des amines. Sur l’étiquette : cocamidopropyl betaine, triéthanolamine et cocamide DEA/MEA (et tous les ingrédients ayant le suffixe « DEA » ou « MEA » ). Ces ingrédients sont contaminés avec des nitrosamines, un cancérigène potentiel selon la Proposition 65;
  5. Les colorants artificiels. Sur l’étiquette : FD&C, D&C, nom d’une couleur suivi d’un chiffre ou « colorant ». Les colorants artificiels peuvent provenir du pétrole ou peuvent contenir des métaux lourds. Certains colorants artificiels peuvent causer des irritations ou de la sensibilité selon EWG, ou encore être contaminés par des agents cancérigènes reconnus selon le CSPI (Center for Science in the Public Interest).
  6. Les isothiazolinones. Sur l’étiquette : méthylisothiazolinone (MIT) et méthylchloroisothiazolinone (MCI); ils provoquent des allergies cutanées et eczémas. De nombreux individus développent des sensibilités fortes et de plus en plus de cas de brûlures chimiques sont aujourd’hui reliés à ces ingrédients;
  7. Les parabènes. Sur l’étiquette : propylparaben, butylparaben, isobutylparaben, et isopropylparaben; ils sont des perturbateurs endocriniens reconnus et peuvent également causer des irritations cutanées selon l’EWG.
  8. Triclosan : Utilisé dans plusieurs produits pour ses propriétés antimicrobiennes, le triclosan est reconnu comme un perturbateur endocrinien selon EWG et pose un risque environnemental selon Santé Canada.
  9. Les silicones et polymères artificiels. Sur l’étiquette : dimethicone, amodimethicone, acrylates crosspolymer. Ce sont des composés synthétiques, sources non-renouvelables et non-biodégradables;
  10. Les fragrances et /parfums. Sur l’étiquette : Fragrance/Parfum. Ce terme regroupe une multitude d’ingrédients « secrets » dans lesquels on retrouve régulièrement des perturbateurs endocriniens et/ou des cancérigènes et/ou des synthétiques et/ou des allergènes. Il est impossible de connaître la composition à moins que ce soit listé sur l’étiquette (selon les pratiques aujourd’hui recommandées selon la nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques (INCI).

 

Nous voilà maintenant armés de connaissances pratiques et utiles que nous pourrons mettre en application lors de notre prochaine recherche de shampoing et de revitalisant. Vous pouvez prendre des captures d’écran de nos deux listes, ou alors sauvegarder cet article dans votre téléphone pour le consulter au moment opportun. 

Si vous recherchez des shampoings et revitalisants sains qui vous feront une chevelure d’enfer bien en santé, vous pouvez toujours compter sur ATTITUDE et sa gamme de soins capillaires véganes, naturels, certifiés ECOLOGO et obtenant la meilleure cote possible sur le site de l’EWG. 

Cet article vous a aidé? N’hésitez pas à le partager à vos proches!